Le site officiel de l'ouvrage de Pascal KOLBER consacré à l'affaire Camille KOLBER " />

La bibliographie

 

"Après 1981, je demandais à François Mitterrand : Pourquoi maintenant que tu en as le pouvoir ne fais-tu pas ce que tu avais promis ? Il me répondait qu'il n'avait pas le pouvoir d'affronter la Banque Mondiale, le capitalisme, le néolibéralisme. Qu'il avait gagné un gouvernement mais non pas le pouvoir. J'appris ainsi qu'être le gouvernement, être président, ne sert pas à grand-chose dans ces sociétés sujettes, soumises au capitalisme. J'ai vécu l'expérience directement durant quatorze ans. En France, on élit, et les élus font des lois qu'ils n'ont jamais proposées et dont nous n'avons jamais voulu. La France est-elle une démocratie ? Une puissance mondiale ? Je le dis en tant que Française : cela ne veut rien dire", Danièle Mitterrand.

 

"La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre contre les Etats-Unis. Une guerre permanente, économique, une guerre sans morts ... Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. Une guerre inconnue, une guerre permanente, sans morts apparemment, et pourtant une guerre à mort", François Mitterrand (commentaire fait lors d'un entretien privé à la fin de sa vie, cité dans Courrier International du 13 Avril 2000). 

 

 

Dernière phase du "nouvel ordre mondial" marxiste-fasciste-sioniste, voulu par la noblesse marchande germano-anglo-saxonne :

 

 

 

Ouvrages d'actualité complémentaires du témoignage de Pascal Kolber-Treffainguy : 

.

"Histoire secrète de l'oligarchie anglo-américaine" de Carroll Quigley. 

Ce grand livre de Carroll Quigley (1910-1977), professeur à l'université de Georgetown est paru en anglais après sa mort en 1981. Nous pouvons affirmer que cette parution - en langue française de l'Histoire secrète de l'oligarchie anglo-américaine - est véritablement une oeuvre de salubrité publique. En effet, grâce aux travaux de cet universitaire américain, il est désormais possible de mieux connaître les arcanes de ce monde oligarchique opaque dont l'action a été déterminante pour le monde anglo-saxon et, par ricochet, pour la planète entière. L'auteur développe et explique à partir d'abondantes pièces d'archives que les élites anglo-saxonnes ont élaboré, dans la deuxième moitié du XIXe siècle, un véritable plan de bataille afin de permettre à l'Empire britannique associé aux Etats-Unis d'asseoir une hégémonie complète sur le monde. Cette volonté de puissance et de domination a été l'oeuvre d'une poignée d'hommes liés intimement à la haute finance de la City et de Wall Street. Tout un groupe émerge, issu de la haute aristocratie et bourgeoisie britannique d'origine allemande en liaison avec une élite américaine nouvelle, pour mener à bien un rêve impérial parodique, matérialiste et eugéniste mais d'essence satanique, annoncé par la Bible (Daniel et Jean). Fort d'un travail de bénédictin, Carroll Quigley recense les noms et expose les ambitions de cette « super classe » ou « famille technocratique » avant l'heure, définie par des liens sociaux et familiaux étroits, voire la consanguinité.

.

 

 

                  L'art de la révolte: Snowden, Assange, Manning

    

.
"L'art de la révolte : Snowden, Assange, Manning" de Geoffroy de Lagasnerie.

Edward Snowden, Julian Assange et Chelsea Manning sont les figures essentielles des luttes qui se jouent autour des secrets d’État et de la surveillance de masse, des libertés à l’ère d’Internet, de la guerre et du terrorisme. Ils sont souvent considérés comme des lanceurs d’alerte révélant des informations. Pour Geoffroy de Lagasnerie, ils sont bien plus que cela : ce sont des personnages exemplaires qui réinventent un art de la révolte. Avec eux, nous assistons à l’émergence d’une nouvelle manière de penser la politique et de se constituer comme sujet politique.

La pratique de l’anonymat telle que WikiLeaks la fait fonctionner, les gestes de fuite et les demandes d’asile de Snowden ou d’Assange rompent avec les formes traditionnelles de la contestation. Dès lors, ces modes d’action nous conduisent à nous interroger sur le fonctionnement de l’espace démocratique, sur les notions de citoyenneté, d’État, d’appartenance, de prise de parole, d’espace public, de collectif, et nous invitent à reformuler le langage de la philosophie critique. La théorie contemporaine concentre son attention sur les rassemblements populaires comme Occupy, les Indignés ou les printemps arabes. Et si c’étaient les démarches solitaires de Snowden, d’Assange, de Manning qui constituaient les foyers où s’élabore une conception inédite de l'émancipation ?

 

 

 

Les Armées Secrètes de l’OTAN

"Les Armées Secrètes de l’OTAN" de Daniele GANSER.

Ce livre raconte comment, après la seconde guerre mondiale, la CIA et le MI-6 britannique mirent en place des armées secrètes anti-communistes dans tous les pays d’Europe de l’Ouest, et par quels processus ces réseaux Stay-Behind de l’OTAN s’allièrent dans certains pays à des groupes terroristes d’extrême droite, avec des conséquences particulièrement tragiques. L’existence de "Gladio", l’armée secrète italienne, fut révélée par le Premier ministre Giulio Andreotti en 1990 ; à la suite de quoi la presse parla du « secret politico-militaire le mieux gardé, … depuis la fin de la deuxième guerre mondiale » et nota que : « L’histoire semble tout droit sortie des pages d’un thriller politique ». Depuis, ces armées secrètes de l’OTAN, ont également été découvertes en France, en Belgique, au Luxembourg, en Suisse, en Espagne, au Portugal, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Danemark, en Norvège, en Suède, en Finlande, en Autriche, en Grèce et en Turquie. Au niveau international, leurs actions étaient coordonnées par le Pentagone et l’OTAN et leur dernière réunion connue se déroula à Bruxelles en octobre 1990. À l’heure de la menace de "l’hyperterrorisme", ce livre de référence revient sur les attentats de la gare de Bologne, de la Piazza Fontana, les attaques des tueurs fous du Brabant, l’enlèvement et l’assassinat d’Aldo Moro et demande s’il s’agit d’actes de terrorisme sous fausse bannière, fabriqués pour accroître la stratégie de la tension…

 

  

 

 

 

La Route vers le Nouveau Désordre Mondial
"La Route vers le Nouveau Désordre Mondial", de 

Cet ouvrage est une étude ambitieuse, qui décrit avec précision la façon dont, depuis les années 1960, les choix en matière de politique étrangère états-unienne ont conduit à la mise en œuvre d’activités criminelles, et à leur dissimulation, tantôt partielle parfois totale.

Dans ses précédents essais, Peter Dale SCOTT a témoigné de l’implication de la CIA dans de graves exactions dont différents coups d’État, ou dans la mise en place d’une véritable géopolitique de la drogue et des guerres qu’elle permet de financer. Il sonde ici la manière dont les décisions, irrationnelles (voire paranoïaques) et à courte vue, prises par les Présidents américains depuis Nixon ont contribué à engendrer une plus grande insécurité mondiale, notamment en renforçant les réseaux terroristes responsables des attentats de 2001.

L’auteur montre comment l’expansion de l’Empire américain depuis la seconde guerre mondiale a conduit à ce processus de décisions iniques et dangereuses dans le plus grand des secrets, souvent à l’insu des responsables démocratiquement élus.

À partir d’exemples précis, (la « Surprise » et la « Contre-surprise » d’octobre, l’Irangate, la guerre froide en Afghanistan, la géopolitique du pétrole et de l’accès à l’Énergie, …) il illustre comment ces décisions « para-politiques » furent l’apanage de petites factions très influentes au sein d’un « supramonde » qui agit sur l’État public à travers des institutions secrètes (comme la CIA), au détriment de l’État démocratique et de la société civile. L’analyse de l’implémentation de ces programmes établit que les principaux services de renseignement des États-Unis ont collaboré pendant longtemps avec des groupes terroristes, qu’ils ont à la fois aidé à créer et soutenus, dont la fameuse organisation « nébuleuse » al-Qaïda. Dans un autre registre, parallèle et tout aussi fascinant, Peter Dale SCOTT explique clairement le danger que fait peser sur la démocratie l’instauration, sous l’administration Reagan, du programme ultra-secret de « continuité du gouvernement », qui existe toujours…

D’aucuns crieront sans doute à la « théorie du complot », mais la qualité de l’argumentation, étayée par une documentation encyclopédique fait de ce travail une magistrale et passionnante leçon d’histoire contemporaine, qui nous plonge dans les méandres des rivalités de ceux qui détiennent le vrai pouvoir, pour comprendre le monde tel qu’il est, et non tel qu’il paraît être.

.
.
.
"Le Corps mystique de l'Antéchrist" de René Bergeron. 
L'auteur montre un enchaînement logique passant du nationalisme (fascisme, en Europe et Amérique du sud), à l'internationalisme (marxisme, avec son socialisme) puis au sionisme (à fausse couverture judéo-maçonnique, avec sa doctrine économique néolibérale délirante) en vue de l'établissement d'une tyrannie mondialiste au service de Lucifer et de Satan, mené par une secte d'usuriers (les khazars) issue de Babel. 
 
.
.

"La marche irrésistible du nouvel ordre mondial" de Pierre Hillard.

L'accumulation d'images et d'informations qui submerge les esprits, enferme ce qui reste des sociétés contemporaines dans un perpétuel présent sans mémoire - et donc sans avenir lisible, par conséquent sans exercice possible de la liberté. L'objectif des élites mondiales n'est pas de permettre l'émancipation des hommes par la liberté des peuples mais la destruction des peuples pour construire une humanité interchangeable et nomade, docile, disponible pour rentrer dans l'esclavage d'une gouvernance mondiale. Cette gouvernante mondiale est le dernier débris qui surnage du chaos tragique du XXe siècle. La nouvelle édition de ce livre qui a déjà six ans a le mérite rare et irremplaçable de donner à ceux qui ne se sont pas encore résignés à être "gouvernés", une grille de lecture et d'analyse d'événements dont la succession accélérée brouille volontairement la lisibilité. La mise en perspective de documents incontestables permet de voir dans l'enchaînement de "révolutions", "printemps", "libérations", "unifications continentales" la poursuite méthodique d'ambitions planétaires annoncées. Dans la présentation de la première édition de ce livre, l'auteur notait que "cette "construction babélique" passerait délibérément par des étapes bouleversant les structures politico-économiques des sociétés, bouleversements qui ne seraient pas sans conséquences, notamment militaires. Dans ces événements, la vie humaine comptera peu..." 
.
.
.
.
.

 

 

 

 

 

BIBLIOGRAPHIE.

 

1. Sur le gang stalking :

– Covher France, Collectif des victimes du harcèlement électromagnétique et sonore en réseau :

https://covherfrance.wordpress.com

– Nicolas Desurmont, Vers une problématique du harcèlement criminel en réseau, article publié dans la Revue internationale de criminologie et de police technique et scientifique, vol. 49, juillet- septembre 2006, p. 350-373 :

http://classiques.uqac.ca/contemporains/desurmont_nicolas/ vers_problematique_harcelement_reseau/vers_problematique_harcelement_reseau_texte.html

– La manipulation perverse : Lutter contre la violence ordinaire : le pervers narcissique :

http://lesbrindherbes.org/2015/05/16/lutter-contre-la-violence-ordinaire-le-pervers-narcissique/

– Targeted Individuals Canada : based on the Canadian Charter of Rights and Freedoms, part of Canadian Constitution that protects its citizens from human rights violations, à :

http://targetedindividualscanada.com/2010/06/26/direct- energy-weapons/

– Vigilant Citizen : Théories de contrôle de l’esprit et techniques utilisées par les médias de masse, à :

http://www.nouvelordremondial.cc/theories-de-controle-de-lesprit-et-techniques-utilisees-par-les-medias-de-masse/

et : http://vigilantcitizen.com

 

2. Sur le gouvernement mondial sataniste :

– Les Archives oubliées : le jeu de l’argent : https://www.youtube.com/watch?v=FC4dW5_7sFw
– Anne et Daniel Meurois-Gévaudan, Celui qui vient, S.O.I.S., 
ISBN : 2-9514674-4-3.

– Serge Monast, Le gouvernement mondial de l’Antéchrist, La conspiration mondiale des Illuminati, vol. 1, Magog, éditions de la Presse libre, 1994, source :

http://www.pdfarchive.info/pdf/M/Mo/Monast_Serge__Le_gouvernement_mondial_de_l_antechrist.pdf

– Le père jésuite Régimbal : Les paroles prophétiques du père Régimbal en 1983 sur le NWO :

http://rustyjames.canalblog.com/archives/2011/12/05/ 22888500.html

 

 

3. Sur les aspects traditionnels, je renvoie aux œuvres intégrales de René Guénon, Fritjof Schuon, Léo Schaya, Mircea Eliade, Jean-Marc Lallemand et Darius Shayegan, et en particulier :

– René Guénon, Le règne de la quantité et les signes des temps, Gallimard, Paris, 1945.

–Fritjof Schuon, De l’unité transcendante des traditions, Gallimard, Paris, 1948.

– Léo Schaya, L’Homme et l’absolu selon la kabbale juive, Paris, Buchet-Chastel, Corrêa, 1958.

– Mircea Eliade, Le sacré et le profane, Folio, Paris, 1965.

–Jean-Marc Lallemand, Nostradamus et les tréteaux de l’Antéchrist, Trédaniel, Paris, 1990.

– Daryush Shayegan, Qu’est-ce qu’une révolution islamique ?, Albin Michel, Paris, 1991.

Sur l’imposture herméneutique de la noblesse marchande et le rôle de la psychanalyse freudienne, comme pseudo- hermétisme, j’ai eu pour référence les essais suivants :

– René Guénon, La crise du monde moderne, Brossard, Paris, 1927.

– René Guénon, Autorité spirituelle et pouvoir temporel, Vrin, Paris, 1929.

– Patrick Geay, Hermès trahi, Dervy, Paris, 1996.

– Hadès, La psychanalyse, sacrement du diable, éditions Bussières, Paris, 1987.

Sur le psychotronisme et le nouvel ordre mondial, du fait du verrouillage exercé par les grands mé(r)dias du système financier atlantiste, j’ai utilisé les ouvrages et les articles suivants :

– Wikipédia, article sur la psychotronique : http://fr.wikipedia.org/wiki/Psychotronique
– Samuel Huntington, Le choc des civilisations, Odile Jacob, 
Paris, 1997.

– Zbigniew Brzezinski, Between two ages, fichier gratuit en

PDF à : http://showothers.com/uploads/Zbigniew_Brzezinski

Between_Two_Ages.pdf
– humani-terre.net sur l’histoire du psychotronisme et son 
utilisation dans la manipulation globale des consciences : http://philosophie.pagesperso-orange.fr/controle.htm

– Et Anne et Daniel Meurois-Givaudan, Celui qui vient et

Dossiers sur le gouvernement mondial, Amrita, Paris, 1994.

 

4. Sur l’Apocalypse de saint Jean et la synagogue de Satan, formée de faux juifs et de chrétiens apostats (Apo., 2 et 3) au service de l’Antéchrist : le Livre de la Révélation : l’heure approche, commentaires des Témoins de Jéhovah à :

– http://www.jw.org/fr/la-bible-et-vous/questions-bibliques/ revelation-13-bete/

– et : http://www.jw.org/fr/rechercher/?q=synagogue+ de +satan

 

5. Sur le lien entre nouvel ordre avec la filière satanisme, le nemrodisme, Babel et Babylone, les sectes satanistes des Yézidis, le pseudo-judaïsme ashkénazim et l’aspect maléfique du nationalisme juif, la réforme protestante, l’usurisme, la finance anglo-saxonne et le club de Jekyll Island, le sionisme :

– Jean-Marc Lallemand, René Guénon et les sept tours du diable, Trédaniel, Paris, 1990.

– et : http://rustyjames.canalblog.com/archives/2014/10/27/ 30842939.html

– ou les Archives oubliées : le jeu de l’argent – écho lointain d’un gouvernement secret, Radio-Canada, Ottawa, 1999 à :

https://www.youtube.com/watch?v=FC4dW5_7sFw

– le réseau Voltaire sur les aspects politico-terroristes du nouvel ordre mondial, voulu par la finance mondialiste, et ses connexions :

• au Luxembourg (stay-behind et Gladio) :
– Daniele Ganser, les Armées secrètes de l’OTAN, éditions

Résistances, Paris, 2011.
– et : http://www.voltairenet.org/article179259.html

• en France, avec la filière sarkozyste (affaire des faux listings de la banque Clearstream, adhésion de la France à l’OTAN, scandale des écoutes de la NSA, affaire Charlie Hebdo et rôle des services secrets saoudiens et israéliens) à :

– http://www.voltairenet.org/article157210.html

• aux USA :

– http://www.reopen911.org

- Ahmed Bensaada, Arabesque$ : enquête sur le rôle des États-Unis dans les révoltes arabes, Investig’Action, Paris, 2015. 

 

6. Quant aux critiques sur la dénonciation du nouvel ordre mondial et de l’alliance objective des mouvements patriotiques avec divers antioccidentaux, j’ai pris note des objections des mé(r)dias institutionnels, des bien-pensants et de l’article de Wikipédia :

– l’Express, hebdomadaire n° 3328 du 15 au 21 avril 2015, Boris Thiolay, Meyssan, le maître à fausser, dossier Conspirationnisme.

– Pierre Crétois, agrégé de philosophie, Le complotisme, nouvel asile de l’ignorance, à :

http://blogs.mediapart.fr/blog/pierre-cretois/301214/le-complotisme-ce-nouvel-asile-de-l-ignorance

– Laurent Bazin et Pierre-Henri Tavoillot, Tous paranos ? Pourquoi nous aimons tant les complots, l’Aube, Paris, 2012.

– Wikipédia, Théorie du complot : http://fr.wikipedia.org/wiki/Théorie_du_complot
– Site du Premier ministre et du gouvernement dédié à la 
lutte contre les théories du complot et l’information sur l’action gouvernementale en faveur de l’économie, de la baisse du chômage, de la paix internationale et de la sécurité intérieure (intéressant filtre proposé pour démasquer une théorie mensongère) :

http://www.gouvernement.fr/on-te-manipule
– Sur Michel Collon comme « militant de la confusion » : http://tantquillefaudra.org/debats/article/michel-collon-

un-militant-de-la-347
– Liste non exhaustive des sites conspirationnistes et 
confusionnistes : http://www.parasite.antifa-net.fr/liste-non-exhaustive-des-sites-conspirationnistes-et-confusionnistes-version-2015/

– Chaîne TV Arte, documentaire Les bréviaires de la haine ou la véritable histoire des Protocoles des Sages de Sion, par exemple à : https://www.youtube.com/watch?v=VkMVpmVcNq8

– Chaîne radiophonique des USA, Benjamin Freedman, 1961, Le rôle des sionistes dans les deux guerres mondiales, par exemple à : https://www.youtube.com/watch?v=gbGWFDMxdHg 

 

 

 

 

.